iPad

Après trois longues années d’infos et d’intox diverses, Apple s’est enfin décidé à présenter son iPad. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les avis sont partagés…

L’objet est beau. Soigner le design de ses produits est une habitude chez la Pomme. Rien de révolutionnaire cependant : ce n’est guère qu’un croisement entre un écran de MacBook et d’iPhone. Du premier, le iPad récupère le bel écran (de 9.7″) et la large bordure noire, pour une bonne préhension. Du second, il emprunte le multi-touch et la présence de la touche Home, unique aide à la navigation qui ne soit pas tactile.

Apple a en effet depuis longtemps conclut que moins on en met, plus c’est joli… et plus on vend d’accessoires. Quand minimalisme et mercantilisme sont censés faire bon ménage…

C’est sans doute ce qui a conduit au choix d’une prise latérale propriétaire, sur le côté de l’appareil. Elle sert à tout : branchement sur dock ou secteur, synchro avec un ordinateur… mais pas avec les périphériques USB ! Donc, pour vider un appareil photo ou un lecteur de carte, il faut mettre la main à la poche.

Pas de caméra non plus… donc pas de visio conférence. En tout cas, pas sans options…

Ça pose quand même un sérieux problème, quand les manques sont utiles à 150% du public concerné par un appareil nomade de ce genre… une option obligatoire, c’est pas un peu du foutage de gueule, Mr Apple ?

Côté logiciel, il embarque Safari, Mail, Photos, YouTube, Maps, Notes, Calendar, Contacts, Spotlight ainsi que iTunes, dont l’interface a spécialement été revue, App Store et iBooks. Cette dernière application permet d’acheter et lire des publications achetées sur iBookstore, le nouveau marché online mis en place par la Pomme.

La compatibilité du système avec l’iPhone est totale. Le nouvel acquéreur aura donc la joie, l’honneur et l’avantage d’accéder à la pléthore d’Apps du téléphone de la marque. Même si 99% sont inutiles, voire carrément ridicules, c’est ce qui a assuré son succès. Parions donc que ça fonctionnera aussi pour la tablette !

Il existe tout de même des application dédiées à l’iPad. Brushes permet de dessiner sur la tablette. Et la suite iWork (Pages, Keynote et Numbers) a été spécialement relookée pour la plateforme. Il en coûtera 10$ par applications…

Par contre, toujours aucun support de la technologie flash… C’est du grand foutage de gueule pour une tablette multimédia, quand on sait que les sites web y font désormais majoritairement appel !
Pas de gestion du multitâche non plus. Là encore, ça la fout mal… plus on compare l’appareil à ses petits et grands frères, moins on comprend son utilité !

Côté techniques, le bestiau mesure 242.8×189.7×13.4 mm pour 680g dans sa version WiFi et 730 dans sa version WiFi + 3G. L’écran est un IPS LED rétro-éclairé de 9.7″ gérant le multi-touch d’une résolution 1024×768 pixels.
WiFi, 3G en option, Bluetooth 2.1, boussole digitale, accéléromètre, et un capteur de lumière, complètent sa panoplie.

D’après les vidéos de démonstration, le processeur Apple A4 (premier processeur maison) cadencé à 1Ghz, semble véloce. C’est d’autant plus dommage que l’OS embarqué ne soit pas multitâche !

L’iPad sera disponible en 2 versions, WiFi (de 499$ à 699$) ou WiFi/3G (629$ à 829$), et décliné en 3 modèles, 16, 32 et 64 Go.

En ce qui me concerne, j’achèterai un truc dans le genre le jour où ils seront munis d’une prise USB et capable de faire tourner 2 applications en même temps. En gros, un véritable ordinateur tactile. Pas un vague player multimédia incapable de tenir dans la poche.

Pour le moment, c’est non merci…

Juste pour le fun, voici deux vidéos qui illustrent bien les déconvenues des Geeks de tout poils.

La première utilise le désormais très connu passage du film La Chute.
http://www.youtube.com/watch?v=lQnT0zp8Ya4&feature=player_embedded

La seconde joue sur la signification du terme « Pad » qui veut dire « Tampon » aux Etats-Unis
http://www.youtube.com/watch?v=WK2drIylnDw&feature=player_embedded

2 réflexions au sujet de « iPad »

  1. C’est le premier Avril, et les blagues de tous types vont fuser sur la toile !

    Cette imposture sur l’Ipad est particulièrement bien réalisée. Elle joue sur l’idée que les possibilités restreintes de l’appareil en font le compagnon idéal des personnes âgées… 😉

Laisser un commentaire