Des photographistes à la pelle !!!

C’est désormais récurent, presque institutionnel : les photographes de tous poils s’invitent en ces lieux.
Et aujourd’hui, ils sont nombreux ! Jugez plutôt :

Jacob Wagner s’approprie les espaces urbains,

Marc Lagrange nous dévoile les arcanes de sa mode,

Alexis Raimbault propose de curieuses retouches,

Tim Simmons nous embarque dans des paysages irréels,

William George Wadman met ses personnages en scène,

Eric Antoine et Chase Jarvis présentent leurs nombreuses séries d’images,

– Le Collectif Cargo et James Quant exposent leurs superbes photomontages,

Cade Martin révèle la pureté de son univers,

– Et Pendant ce Temps là, dans l’atelier de Romain Philippon

3 réflexions au sujet de « Des photographistes à la pelle !!! »

  1. Alexis Raimbault : déroutant, vaut clairement le détour, ne serait-ce que pour son visuel « Guinness » dans la rubrique « Serveurs ».

    Tim Simmons nous embarque effectivement dans un monde bien personnel. Le travail de la lumière est magistral.

    Le travail de Cade Martin est d’une poésie éblouissante. Chaque cliché vous implique dans sa propre narration.

    Les photomontages de James Quant, dans la série « Perfect Man« , ont un joli goût de BD.

    William George Wadman se fait le metteur en scène de ses sujets. La compréhension et l’empathie comme une globalité. En plus, vous avez le droit à un joli cliché de Neil Gaiman, le « Copain de Moi » de Terry Pratchett.

    En tout cas, merci au patron pour toutes ces découvertes.

  2. De rien, ça me fait plaisir de savoir que trois personnes et quart découvriront ces gens grâce à moi ! 😉

Laisser un commentaire