Une bière qui se met en 4

Bon, la musique, la BD, le cinéma, les tribulations réunionnaises (ça tribule plus trop en ce moment, en plus), c’est bien beau tout ça mais revenons à un sujet plus sérieux : la bière et ses légendes !

Difficile à trouver mais qui vaut vraiment le coup de langue si vous tombez dessus : la Charles Quint dans sa version brune (la blonde n’a pas encore fait l’honneur de mes papilles). Excellente bière au gout fruitée rappelant le réglisse et très légèrement sucrée, elle sera d’autant meilleure si vous la buvez dans sa fameuse chope en grès à 4 anses :

Ce verre aurait une histoire : Charles Quint, Empereur au 16e siècle, était un grand amateur de bière à tel point qu’il aurait dit : « le sang de la vigne me convient bien moins que la fille de l’orge ! » (un sage homme, je vous le dis !)

Un jour, il s’arrêta à une auberge où la serveuse, impressionnée, lui tendit la chope en la tenant par son unique anse, comme il ne put l’attraper facilement, il partit en colère en exigeant qu’on trouve une solution. L’aubergiste fabriqua une chope avec deux anses face à face. Cependant, au retour du roi, la cruche de serveuse tendit la chope de bière en la tenant par les deux anses et le roi ne fut toujours pas satisfait. L’aubergiste fabriqua alors une chope à 3 anses et, cette fois là, la serveuse prit la chope par les 2 anses opposées mais la 3e tournée vers elle, pile entre ses deux… euh vous voyez. Bien que Charles Quint ne se plaignit pas des efforts qu’il dut faire pour attraper l’anse restée libre, l’aubergiste préféra finalement rajouter une 4e anse.

Morale de l’histoire : j’en vois pas mais si vous la racontez dans un pub, ça donne une bonne excuse pour reprendre un verre afin de se rafraichir le gosier. 😉

Laisser un commentaire