Alone in Florida : Last Day

Réveil légèrement tardif en ce lundi 8 juin de l’an Neuf après 2000. Courte connexion, pour vérifier le boulot. Toilette. Puis mise à mort de la pastèque, toujours dans l’évier.

J’ouvre la carte routière et me demande où aller… vers le Nord-Est et Cap Canaveral ? Ou le Nord-Ouest pour découvrir la route des Lacs qui me sépare d’Orlando ? Je vais prendre le café avec mon copain tenancier du Motel, histoire d’en savoir plus avant de prendre une décision…

Continuez la lecture


Alone in Florida : 5th day.

Je m’éveille vers 8h00, frais et dispos. Le temps d’une douche et d’un passage rapide sur le Net, puis je prépare mon paquetage et file voir Maître Cortez, pour lui dire que je ne resterai pas sur Miami ce soir. La route des lacs m’appelle.

Ceci étant, je compte bien rester dans le coin jusqu’en début d’après midi, histoire de découvrir un peu plus la ville…

Continuez la lecture


Alone in Florida : 4th day.

6h00, je me réveille. Épuisé, et collant. Les Flics ne m’ont pas ennuyé cette fois-ci. Il faut dire qu’en à peine trois heures, je ne leur en ai pas trop laissé l’opportunité. Et la ville semble si grande ! Je me décolle les yeux tant bien que mal…

Plutôt mal, d’ailleurs. : les taches de couleurs qui commencent à danser devant mes yeux annoncent une migraine. Je crois qu’aujourd’hui, exceptionnellement, je vais prendre une chambre. Il est grand temps que je me repose…

Continuez la lecture


Alone in Florida : 3rd day.

Je parlais de me trouver de nouveau confronté aux Cops, durant cette nouvelle nuit de sommeil dans la Beetle. Ça n’a pas raté. 2h00 du mat : contrôle de papiers. Oui, oui, je confirme, je suis bien français. Non, je ne squatte pas durablement. Toussa, toussa. Ils finissent par me foutre la paix en échange de la promesse que je m’en irai dès le lever du soleil. J’y comptes bien ! Mais après ma douche sur le bord de la plage…

Douche qui sera effectivement prise à 6h00 du matin, le soleil à peine levé. Après quatre ou cinq heures d’un sommeil plus que léger. A la fraiche : il a plu toute la nuit, et la température a sévèrement chutée ! Il doit faire à peine 18 degrés. Après les chaleurs étouffantes de ces derniers jours, c’est limite ! Mais je ne compte pas m’éterniser sous le jet d’eau tiède : les moustiques s’invitent rapidement.

Le temps d’aller prendre un petit dej’ et me connecter fissa dans le café de la veille. J’y satisfais des besoins nécessitants plus qu’une station debout et un arbre. Puis je reprends ma vieille compagne : l’US 41 vers les Everglades

Continuez la lecture


Sport en Chambre…

Comme promis dans l’article relatant mon arrivée en Floride, voici le genre de conneries qu’on peut faire dans une chambre de taille… américaine !

PS : ne cherchez pas la qualité de la réalisation, y’en a pas ! Quand je ne taf pas, je me dore la pilule…
Alors j’ai pas que ça à foutre ! Merde ! 😉

 

-> Tout de suite, la suite !


Orlando, me voilà !

C’est vers 5h00 du mat’ que mon premier œil s’ouvre, en ce mardi 27 Mai. Péniblement, la levée du corps s’effectue. La soirée légèrement arrosée de la veille se fait vaguement sentir, par de légers vrombissements sur mes tempes. Qu’à cela ne tienne, j’aurai amplement le temps de récupérer lors du vol !

Juste le temps de prendre une douche, d’embarquer dans la voiture les sacs qui, une fois n’est pas coutume, sont prêts depuis deux jours pour pallier à tout oublis éventuels(1), et je file chez le pote qui m’emmènera à l’aéroport.

Continuez la lecture