Pourquoi devrions-nous être Charlie ?

Peut-être devrait-on se poser cette question, sans relâche et jusqu’à obtention d’une réponse, depuis l’attentat…
Il ne s’agit absolument pas de questionner la légitime colère soulevée suite au sanglant meurtre d’innocents. Ni de remettre en cause l’indispensable notion de liberté d’expression. Seulement de s’interroger sur les raisons qui nous poussent à adopter ce symbole.
Car chacun peut et doit bien évidemment rester libre d’exprimer ce qu’il pense, du Front de Gauche au National, du polythéiste à l’athéiste, du libéral à l’altermondialiste, de la joviale jeunesse à la valétudinaire vieillesse, usant de la finesse d’un Devos aux balourdises d’un Bigard, et ce tant qu’il n’appelle pas à la haine ou à la violence.

 

Mais où est Charlie ?

Continuez la lecture