Un jour sur Terre

Parfois, plutôt que de s’arrêter sur une actualité précise, le Boston Big Pictures se contente de publier des images d’une journée comme les autres, à travers le monde.

La vie humaine dans toute sa variété, sa fragilité et son humilité. Profitons-en car il est assez rare de nous voir comme ça. Habituellement, on assiste plutôt à un étalage de qualités bien différentes, telles que duplicité, avidité et facilité… 😉


Occupy Wall Street

Cela fait maintenant un mois qu’un petit lieu éponyme de la plus grande place boursière du monde est occupée par les manifestants. Si l’action semble puérile et vouée à l’échec, elle n’en reste pas moins louable. Le Boston Big Pictures s’en fait l’écho par l’image, tandis que l’excellent OWNI nous conte plus avant l’impact que pourrait avoir cette démarche.


C’est le solstice d’été !

Enfin, dans notre émisphère en tout cas. Mais qu’importe la saison, cet événement est fêté dans le monde entier ! Comme le montre ces images du Boston Big Pictures. Certains se demanderont peut être ce qu’il y a de si important à célébrer le jour le plus long (ou le plus court) de l’année. Rien, sans doute…

Mais de mon point de vue, c’est toujours bien moins vain que d’autres commémorations. Au hasard :
– les morts. Pourquoi un jour précis, alors qu’à priori, il y en a à la pelle toute l’année ? Et pourquoi se déguiser en macchabée pour réclamer des bonbons ? Par définition, il ne reste déjà plus grand chose à un squelette… si en plus il perd ses dents…
– la venue prochaine d’un bedonnant vieillard rougeaud à poils blancs et salopette rouge tiré par des rennes, logiquement trop gras pour passer par un conduit de cheminée. Sans même parler d’un radiateur électrique.
– le père, la mère, les frères et soeurs, les grands parents, oncles et tantes, le chien du voisin et la chatte à la voisine. Pas de fêtes pour les handicapés mentaux par contre… normal : ils ne se souviendraient sans doute pas de la date.
– les amoureux. Il fallait bien trouver un moment pour qu’on cesse de s’engueuler en couple.
– L’indépendance. On n’est pas foutu de l’être au quotidien, assisté comme on l’est de toute part. J’imagine que c’est la raison pour laquelle il faut nous trouver une raison de l’être en tant que peuple…

Et la liste est longue… 😉


La Photo de Presse de l’année

Aujourd’hui s’est tenu la 54ème édition du World Press Photo, le plus prestigieux concours du genre. Cette année, c’est le photographe sud africain Jodi Bieber qui emporte la palme avec cette photo d’une jeune afghanane dont le nez et les oreille ont été tranchés par l’expéditive « justice » talibane pour avoir médit sur son mari…

En même temps, elle était nourrit, logée, blanchie et battue, ce qui prouve bien qu’il tenait à elle ! Alors de quoi elle se plaignait, franchement ?!? 😉

L’ensemble des lauréats est présenté sur l’excellent site du Boston Big Pictures.


Super Mamika !

Quand un photographe-illustrateur embauche sa mamie favorite comme modèle, ça part en ridules de bonne humeur dans tous les sens.

Faut croire que les vieux prennent de plus en plus la pilule bleue du bonheur car, pour se prêter au jeu, la grand-mère de Sacha Goldberger ne doit pas engendrer la morosité !
Pour un peu, on dirait la mienne… Maimaine ! Viens donc faire des photos ! 😉

La partie Site regorge de photos et vidéos décalées.
Quand au Book, il contient la plupart des clichés exposants la Super-Mamika aux regards médusés des lecteurs hillares – et sans doute envieux, pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir des vieux marrants dans leur entourage. 🙂