Go Spurs, Go !

S’il y a bien une chose à laquelle je ne me serais jamais attendu en allant en mission à San Antonio, c’est bien assister à un match de Basket en live !

Et pourtant, voici qu’en fin de cette première journée sur place, passée à récupérer du décalage horaire et effectuer les préparatifs pour les jours suivants, nous apprenons que nous aurons droit à ce petit bonus : la rencontre entre les Spurs locaux (j’apprendrais pour l’occasion qu’il s’agit de la demeure du « petit » français Tony Parker) et les Golden Warriors de San Francisco.

Je ne suis pas franchement branché sports collectifs. C’est le moins que l’on puisse dire, même si je ne refuse pas la projection d’un match de Rugby de temps à autre. Normal : des bœufs qui se jettent une panse de porc -même pas farcie- en se collant des taloches, ça cause !

De là à aller me mêler à la foule des badauds en villégiature au stade, alors que j’ai déjà du mal à côtoyer de façon prolongée plus d’une demi douzaine de personnes à la fois…

Mais l’offre est généreuse. Et la curiosité de me trouver en plein cœur d’un show à l’américaine l’emporte largement sur ma misanthropie naturelle. Faut croire que je me bonifie… 😉

Continuez la lecture


San Antonio (2)

Je me réveille au doux son de la sonnerie du téléphone. C’est Fabouille qui tente de me joindre. Pourquoi ? Je ne dois pas me lever avant une petite heure…

« Ben t’es où ?
– Bah ! Au pieu, pourquoi ?
– Il est l’heure !
– … Hein ? Ok… j’arrive… »

Je ne cherche pas à comprendre : je me sape et je descends. A priori, je suis tombé sur la seule chambre d’hôtel de luxe avec un radio-réveil mal réglé…

Continuez la lecture


San Antonio (1)

Mardi 8 décembre, 6h00 du mat’. Je me réveille au doux son de la douche de Fabouille. Rien de sexuel là-dedans : s’il vient de passer la nuit chez moi, c’est pour qu’on parte ensemble en taxi à l’aéroport. On y arrive a 7h30 et on embarque à… 11h30 !

Ah làlà ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour calmer les angoissés de l’horaire… 😉

Durant notre longue attente, on croise le reste de l’équipe. J’ai déjà taffé avec plusieurs d’entre eux à Orlando, et Vincent, le photographe, était avec nous à San Francisco. Il s’occupera cette fois-ci du studio vidéo pour les interviews. Les liens se créés plus rapidement, cette fois-ci, entre eux et nous.

Continuez la lecture