Pavegen : l’énergie urbaine du futur ?

Chaque jour, les rues et couloirs de métro des grandes cités s’animent. Les artères vibrent sous l’incessant martellement des pieds des usagers. Chacun se déplace, l’oeil éteint, mais le pas assuré de celui qui connait son trajet du bout des pieds…

Individuellement, ils ne représentent rien qu’un maillon supplémentaire dans la chaine de l’air vicié et des ressources gaspillées de nos mégapoles. Pourtant, le titanesque myriapode ainsi formé se meut continuellement. Il génère une importante énergie, pourtant négligée… jusqu’à aujourd’hui !

Pavegen a mit au point une dalle parvenant à récupérer et stocker cette énergie cinétique, trop longtemps délaissée. Les lieux de passage sont aussi nombreux que les applications sont immenses: éclairage publique des rues et galeries, signalétique lumineuse, borne Wifi et recharge, alarme, dalle ludique dans les boites de nuits… l’utilisation de ces produits pourrait se faire sans aucun autre recours énergétique que ces dalles. La pure autosuffisance. C’est tout simplement énorme !

Et le plus beau : le revêtement caoutchoux des dalles est aussi économique qu’écologique, puisqu’il réutilise les pneus usagés ! Vivement que ce genre d’alternative soit mise en place dans nos villes !


Chaud comme la braise

Bien que le contenu de cet article soit à même de provoquer une belle suée, il ne s’agit pourtant pas d’un essai sur le dernier opus de la saga pornographique à succès du moment. Non, non… n’insistez pas !

Par contre, vous pourrez vous en coller plein les mirettes en partant à la découverte du plus chaleureux aspect des richesses de notre bien belle planète: les volcans, grâce au portail tboeckel.

Photographies, animations, récits d’expédition, description, environnement, historique… ça parle de tout, c’est présenté n’importe comment, mais c’est toujours intéressant. 🙂

ESt90407

Et si vous vous sentez d’avantage l’envie d’avoir la truffe en l’air que le nez collé au sol, et que le récent article sur Voyager vous a plus, n’hésitez pas à découvrir les pages du portail consacrées à la découverte de l’Espace.


Ambassadeur interstellaire

Les 20 Août et 5 Septembre 1977, les sœurs jumelles Voyager prenaient la route de l’espace. L’objectif premier était de profiter d’un phénomène rare, ne survenant qu’une fois tous les 175 ans : l’alignement astral des quatre géantes gazeuses de notre système solaire, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune

Le second objectif est d’étudier l’espace à la limite du système solaire, en mesurant les particules et ondes interstellaires non affectées par les vents solaires, lors du passage l’héliosphère à l’héliopause.

Golden Record

Le troisième objectif n’est plus scientifique, mais culturel : les deux sondes sont équipées d’un disque contenant de nombreuses informations sur la Terre en général, et l’homme en particulier.

Retrouvez une grande partie de ces informations sur le site Golden Record.
Et pour en savoir plus sur l’incroyable histoire du phénomène Voyager, n’hésitez pas à parcourir sa page Wikipedia, ou l’excellent portail collaboratif a525g.